Information : Les messages sont modérés avant publication

Poster un message
 

Image Captcha


admin: réponse

Chère Virginie, 

Quel beau prénom ! Si j'avais eu une fille je l'aurais appelée Virginie. Le prénom de ma grand-mère dont vous avez justement pu découvrir les photos dans "La Louise, paysanne en Côte Roannaise". Je vous remercie infiniment pour votre message et peut-être, allez savoir, nos regards se croiseront-ils quand vous  admirerez de loin notre Côte Roannaise !... Et puisque vous revenez au pays, alors bon retour chez vous. Je vous embrasse.

 


dimanche 12 avril 2020
Virginie: La Louise

J'ai 45 ans, ma Vie n'a été jusque là faite que de Voyages, dans tous les sens du terme... 

Je ''suis rentrée'' au Pays depuis peu. Et me voilà, moi, Citoyenne du monde, en ''confinement'' chez mes parents, au RC de leur maison...Ironie du sort! 

Vivant avec ma famille, dans le désormais silencieux appartement de mes défunts grands-parents, en attendant de pouvoir prendre possession de notre future maison, notre futur point d'ancrage, c'est arrivé...

J'ai cherché un livre dans la bibliothèque vitrée de mes parents. Et j'ai croisé le regard de ''la Louise''. Il faisait écho à celui de ma grand-mère.

J'ai aimé vous lire certes, mais j'ai adoré la profondeur des mots. Les anecdotes qui semblaient être celles de ma Grand-mère, de mes ancêtres. Le malheur qui s'acharne et accable. Le poids d'une société qui se dit bien pensante mais juge encore et encore...

Mais toujours la Bienveillance d'une âme pure quoi qu'il arrive.

Merci pour ce livre qui arrive dans ma Vie au Juste Moment...

Sachez que de ma future maison, je la vois votre Côte Roannaise, votre Judée. Et chaque fois que je regarderai le soleil se coucher c'est à Louise que je penserai.


jeudi 9 avril 2020
Un lecteur: Chère Claire

Chère claire,        

Terminé . Depuis quelques jours déjà.  Le voyage avec tous ces gens si vrais et si attachants avec Marcel travailleur si robuste si courageux si intrépide aussi. C'est toujours un peu  triste de quitter votre univers dur de ses réalités de la vraie nature  mais porteur de je ne sais quelle poésie nostalgique.Un monde oublié? Ou peut être souvenirs de la petite enfance en monde paysan? ...embellie forcément.  Pourtant que de duretés ont étés endurées par force bien sûr. Situation obligée.  Surmontées grâce a un esprit différent à la lenteur aussi à la proximité de la nature et la sobriété des moyens.....nous le relirons comme les autres merci encore.   A quand peut être un prochain?


mardi 17 décembre 2019
Claire: merci

 Vous, Paulette et Georges, mes fidèles lecteurs qui me suivez depuis mes débuts, je vous suis très reconnaissante. Merci pour vos encouragements que je sais ô combien sincères. Caresses à nos amis à quatre pattes !...


mardi 3 décembre 2019
Paulette et Georges: merci

Chère Claire; trop bien, trop beau votre dernier livre. Il n'a rien à envier aux précédents  déjà si riches d'événements. Je viens de le commencer et en suis déjà après le décès de Joseph, lorsque Marie refait sa vie avec Jean. Je suis dans l'atmosphère si poétique et si nostalgique commune de votre oeuvre. Jo l'a lu en 3 jours. Vous le voyez, Claire, je suis en communion littéraire avec vous; vos livres sont nos compagnons de route. Merci du fond du cœur pour tous ces gens du passé si riches de leur vie. Nous vous embrassons très fort. Paulette et Georges plus les quatre pattes !...


mardi 3 décembre 2019
 
Powered by Phoca Guestbook